[ ↓ skip to navigation ↓ ]

Chaleur estivale et petites astuces pour mieux faire face

Tout comme nous, les chats ont besoin d'une attention particulière quand les temps estivaux reviennent. Les coups de soleil, l'épuisement dû à la chaleur ou la déshydratation peuvent affecter aussi bien les chats d'intérieur que ceux qui vivent en extérieur. Ainsi, assurez-vous que vous et votre chat êtes bien préparés pour l'été. Les chats adorent quand il fait trop chaud, mais quand cela est trop excessif, ils peuvent souffrir de maladies liées à la chaleur. Vous pouvez mettre en place certaines mesures préventives afin d'aider votre chat à rester en pleine santé pendant les mois d'été.

Eviter les coups de soleil

Les chats blancs ou ceux avec les oreilles et le visage blanc sont particulièrement sujets aux coups de soleil. Il convient alors d'appliquer généreusement une crème solaire spéciale à haut indice de protection sur leurs oreilles et leur visage étant donné qu'ils ne resteront pas longtemps à l'ombre. Quand le soleil est au plus fort, il est recommandé, si vous en avez la possibilité, de garder votre chat à l'intérieur pour le protéger de sérieux dommages.

Eviter les coups de chaleur

Quand il fait extrêmement chaud, vous pouvez aider votre chat à éviter un coup de chaleur en le gardant à l'intérieur dans une pièce fraiche. Frictionner votre chat avec une serviette humide, immerger ses pattes dans de l'eau fraiche et enrouler un linge froid autour de son cou peuvent l'aider à se sentir mieux. Essayez d'enrouler un sac de petits pois congelés dans une serviette et placez le derrière son dos pour créer un espace de repos frais. Les petits pois se mettront en place naturellement pour épouser les formes de votre chat, apportant ainsi un « spa sur-mesure » pour se rafraichir.

Si vous pensez que votre chat souffre d'un coup de chaleur, prenez garde à ces symptômes précurseurs :

  • Halètements
  • Anxiété, qui peut être exprimée par le fait de faire les cent pas
  • Rythme cardiaque soutenu
  • Détresse respiratoire ou hyperventilation (les races ayant un museau plat peuvent montrer ce signe plus rapidement en raison des conduits respiratoires plus étroits)
  • Gencives rouge foncé
  • Léthargie
  • Température interne en augmentation (la température corporelle de votre chat doit être comprise entre 38°C et 38,6°C. Si la température excède les 40°C, cela est définitivement signe de danger.

Si votre chat montre l'un des troubles ci-dessus, rafraichissez-le au plus vite en l'immergeant dans de l'eau fraiche et en l'entourant ensuite dans des serviettes mouillées. Ensuite, emmenez-le immédiatement chez votre vétérinaire car dans certains cas, un coup de chaleur peut être fatal.

Eviter la déshydratation

La déshydratation peut sérieusement affecter les chats alors assurez-vous de toujours laisser des bols d'eau fraiche à sa disposition, à différents emplacements de la maison, dès que les températures augmentent. De plus, rappelez-vous de les remplir dès que le niveau baisse. Certains chats boivent moins quand l'eau se réchauffe mais vous pouvez les encourager à boire davantage en ajoutant un glaçon dans leur bol et en gardant toujours de l'eau fraiche et propre. Une dernière astuce consiste à prendre de l'eau et à l'apporter au plus près de votre chat. Il se sentira ainsi flatté de votre attention.

Avoir un abri à l'intérieur

Les chats d'intérieur ont besoin de se cacher pour se protéger du soleil. Ainsi, si vous avez tendance à laisser les volets ouverts toute la journée, il serait bon d'y réfléchir à deux fois. Les rayons du soleil peuvent réchauffer une pièce très rapidement, laissant les chats avec peu d'ombre pendant les heures chaudes de la journée. Alors si vous devez laisser certains volets ouverts, optez pour une pièce en particulier et laissez les autres fermés. Cela aidera à conserver une température ambiante basse et apportera à votre chat de l'ombre tant recherchée.


[ ↑ skip to content ↑ ]