[ ↓ skip to navigation ↓ ]

Les puces et les vers

Vous adorez votre chaton, mais vous n'êtes pas le seul...

Votre chaton appréciera grandement l'attention et l'amour que vous et votre famille allez lui apporter, mais l'attention qu'il va susciter chez les parasites lui sera nettement moins agréable. Les puces, les vers et les acariens sont des parasites très courants, et il serait bien surprenant que votre chaton ne soit pas un jour ou l'autre confronté à ce type de problème. Heureusement, les parasites sont rarement très dangereux, et il est assez facile de s'en débarrasser. Si votre chaton est victime de parasites, votre vétérinaire vous recommandera les meilleures solutions disponibles et vous conseillera sur la manière d'obtenir les résultats les plus fiables.

Les puces

Parfois, une période de l'année inhabituellement douce provoque une multiplication du nombre de puces, dans votre maison et à l'extérieur. Même si votre chaton a reçu un traitement régulier, vous le verrez peut-être se gratter. Examinez-le à la recherche de minuscules points de couleur marron, que vous mettrez sur un mouchoir en papier ou un tissu humide. S'ils prennent une teinte marron-rouge, ce sont les déchets des puces. Dans ce cas, vous devez également traiter votre intérieur.

Achetez chez votre vétérinaire un produit à vaporiser sur vos moquettes et tapis, vos tissus d'ameublement et même vos sols ; les puces peuvent s'infiltrer dans les moindres recoins pour y déposer leurs œufs. N'oubliez pas de nettoyer et de vaporiser votre aspirateur après usage. Suivez les instructions sur l'emballage du produit et vous devriez pouvoir régler le problème, même si l'élimination complète peut prendre jusqu'à trois mois. Ce traitement rompt le cycle de vie des puces en tuant les larves au moment de l'éclosion, avant qu'elles puissent partir en excursion sur le pelage de votre chaton.

Les vers

Parmi les vers susceptibles d'infester votre chaton, les plus courants sont les ascaris (lorsque votre chaton aura un peu grandi, il peut également être infecté par le ténia ou ver solitaire). Votre chaton n'aura probablement aucun signe visible d'infestation, mais si celle-ci est sévère, certains symptômes ne manqueront cependant pas d'apparaître. Vous remarquerez une perte de poids, des vomissements et des diarrhées et une irritation de la zone péri-anale.

Mieux vaut prévenir que guérir - les chatons doivent donc recevoir un traitement régulier contre les vers. Votre vétérinaire vous recommandera les produits les mieux adaptés, pour un traitement mensuel pendant les six premiers mois, et tous les trois mois ensuite.

 


[ ↑ skip to content ↑ ]