[ ↓ skip to navigation ↓ ]

L'interaction entre chiens

La familiarité et l'expérience sont la clef des relations, ou socialisation, de votre chien avec d'autres chiens de son espèce. Faites vivre à votre chien le plus d'expériences positives possibles avec une multitude de personnes différentes, d'endroits et d'animaux.

Votre chien est-il calme, confiant et maîtrisable lorsqu'il est en présence d'autres chiens ou d'autres personnes ? Certains chiens peuvent révéler des traits de caractère surprenants. Ils peuvent avoir peur des gens qui portent des gants ou bien des hommes qui portent une barbe. Certains chiens aboient férocement lorsqu'ils voient un autre chien ou ont peur de monter en voiture.

La socialisation tente de corriger ce comportement chez les chiens. C'est un processus qui devrait être commencé dès le plus jeune âge et qui devrait se poursuivre tout au long de la vie adulte. Même un chien adopté à l'âge adulte peut suivre un dressage de socialisation.

La familiarité conduit au succès

La familiarité et l'expérience sont la clef des relations, ou socialisation, de votre chien avec d'autres chiens de son espèce. Faites vivre à votre chien le plus d'expériences positives possibles avec une multitude de personnes différentes, d'endroits et d'animaux.

Une simple exposition répétée n'est pas suffisante. L'expérience vécue par votre chien lors de ces nouvelles situations doit être positive. Inviter les enfants d'un ami chez vous pour que votre chien s'y habitue ne vous servira à rien si les enfants le pincent, l'agacent ou lui font peur.

Dès le plus jeune âge

Lorsque votre chien est encore jeune, les cours de dressage et les rencontres avec d'autres chiots chez vous ou chez votre vétérinaire sont de bonnes occasions pour l'inciter à devenir ami avec d'autres chiens. Essayez de résister à l'envie de dorloter les chiens nerveux ou de réprimander les chiens dissipés. Les chiens sont des animaux sociaux et ils doivent apprendre à interagir avec les autres. Pas étonnant que la meilleure façon d'y arriver soit par l'intermédiaire des relations avec d'autres !

Laissez-les rencontrer des personnes de toutes sortes, tailles et âges et ayez quelques friandises sur vous pour récompenser un bon comportement. Ne laissez jamais votre chien seul avec des bébés ou de jeunes enfants. De très jeunes enfants pourraient l'effrayer ou lui faire du mal sans le vouloir. Si votre chien est surpris ou se sent angoissé, il pourrait peut-être s'en prendre à eux.

Changez le parcours de votre promenade quotidienne et emmenez votre chien là où il n'a pas l'habitude d'aller. Plus il vit d'expériences, mieux il se sent dans des situations inattendues.

C'est vous le maître

Les chiens ont un sens instinctif de la hiérarchie et vous devrez toujours être le dominant. Votre chien a besoin de voir que vous êtes confiant et tranquille pour pouvoir l'être lui aussi.

Si vous tentez d'habituer votre chien à la présence de plus grands animaux en présence desquels vous êtes vous-même nerveux, n'allez pas plus loin. Vous lui feriez plus de mal que de bien. Attendez d'être plus détendu dans cette situation et votre chien le sentira.

Il existe une méthode simple mais efficace pour l'aider à être sociable. Gardez son attention fixée sur vous lorsqu'il se sent mal à l'aise dans une situation. Votre chien vous voit comme le chef de la meute, car c'est vous le plus fort et le plus compétent; il est rassuré par l'idée que vous prendrez tout en charge, en tant que chef.

L'aide d'un professionnel

Si votre chien affiche un comportement agressif, n'hésitez pas à demander de l'aide à un professionnel. Une réaction agressive n'est pas forcément synonyme de « mauvais » chien, mais ne tardez pas à corriger ce comportement. Parlez-en à votre vétérinaire qui saura vous conseiller un comportementaliste spécialisé.

[ ↑ skip to content ↑ ]