[ ↓ skip to navigation ↓ ]

S'attaquer au problème des puces

Rien n'est plus frustrant pour un propriétaire de chien que les puces. Leurs piqûres sont douloureuses et dans certains cas, elles peuvent même transmettent des maladies. Une invasion est exaspérante mais il est possible d'y faire face et avec un peu de travail on peut les traiter et même les prévenir.

Qui sont-elles ?

La première étape pour s'attaquer au problème des puces est de bien comprendre leur cycle de vie. Les puces sont des insectes de petite taille qui ne volent pas et qui se nourrissent de sang. Vous devez pouvoir les voir à l'œil nu, mais si votre chien a un pelage foncé, il sera plus facile de les voir sur la peau. Sinon, à vous de les trouver.

Un parasite à chaque étape

Une puce traverse quatre étapes dans sa vie : œuf, larve, nymphe et adulte. Les femelles adultes pondent leurs œufs par groupes de 20. Elles les pondent sur l'hôte mais, le plus souvent, ils tombent au sol. Les œufs sont très petits, gris ou blancs et de forme ovale.

Une fois les œufs éclos, les larves qui en sortent se nourrissent essentiellement de déchets comme la matière fécale, les insectes morts ou la matière végétale. En moins d'une ou deux semaines, les larves feront leurs cocons et se transformeront en nymphe après une à deux semaines. Les puces adultes sortent et doivent immédiatement trouver un hôte pour avoir une source de sang.

Les puces ont tendance à se spécialiser dans certains types d'hôtes. Le type que vous trouverez sur votre chien ne se nourrit normalement pas sur les humains mais il y a toujours des exceptions à la règle.

Prévention

Il est bien mieux et plus facile de prévenir une invasion de puces plutôt que d'essayer de les éliminer une fois qu'elles sont là. Malheureusement, il est difficile de deviner la source d'invasion des puces et une fois celle-ci identifiée, il est déjà trop tard.

Un bon moyen de se débarrasser des œufs, larves et cocons est de passer l'aspirateur en profondeur, surtout dans les coins, sur les tapis et le mobilier du salon.

Si vous n'avez jamais eu de puces dans votre maison auparavant, il est probable que votre chien les ait rapportées de l'extérieur.

Si vous savez qu'il a été infesté suite à une sortie dans un endroit en particulier (par exemple chez un ami), la prochaine fois que vous y irez vous devrez le laver et le brosser dès votre retour à la maison. Utilisez un peigne avec des dents fines et ayez de l'eau savonneuse à portée de main pour noyer les puces.

Si la source extérieure des puces est à proximité de votre maison, la seule chose à faire est d'être très vigilant durant la saison des puces.

Reconnaître les signes

Vous saurez que votre chien a des puces s'il se gratte ou se mord de manière excessive ou s'il développe une irritation de la peau. Trouver des œufs ou des matières fécales de puces (petites particules dures et noires de sang digéré) dans son pelage ou son couchage, est aussi signe de présence de puces.

Traitement

Votre vétérinaire peut vous recommander des traitements pour vous aider à vous débarrasser rapidement des puces et de leurs œufs. La plupart de ces traitements tuent les puces adultes (votre chien devient un piège mortel pour les puces !) ou affaiblissent les larves.

Comme le traitement cible les puces uniquement dans l'une des étapes de leur cycle de vie, il est important de laver votre chien soigneusement ainsi que son couchage.

Faites attention aux traitements anti-puces qui n'ont pas été prescrits par votre vétérinaire. Comme toujours, il est recommandé de consulter votre vétérinaire avant de commencer tout type de traitement sur votre animal.

[ ↑ skip to content ↑ ]