[ ↓ skip to navigation ↓ ]

Une race en particulier ?

Une race en particulier ? choisir une race de chiot, bien choisir un chiot

 

Vous avez peut-être déjà une idée précise de la race du chien que vous souhaitez accueillir chez vous. Si tel n'est pas le cas, préparez-vous à travailler ce sujet, ne serait-ce que parce que vous aurez le choix entre plus de 400 races.

 

L'Internet : C'est un bon point de départ pour commencer vos recherches ; il existe des dizaines de sites consacrés à des races canines spécifiques. Certains vous proposeront même des tests pour vous aider à choisir celle qui vous convient le mieux. Vous pouvez également interroger des propriétaires de chiens d'une race qui vous intéresse. Votre vétérinaire pourra quant à lui vous conseiller, et certains d'entre eux proposent même des consultations gratuites avant l'achat d'un animal. Il pourra aussi vous dire si la race qui vous tente est susceptible de présenter certains risques de faiblesses ou maladies, et vous conseillera éventuellement de faire pratiquer par l'éleveur certains tests de dépistage. Plus vous en saurez sur la race de votre chiot, mieux vous serez en mesure de lui apporter ce dont il a besoin.

Poser les bonnes questions : Votre vétérinaire vous conseillera sur les questions à poser à l'éleveur au sujet des tests de dépistage ci-dessous, et sur le fait de savoir s'ils conviennent à la race envisagée :

  • Il faut examiner les hanches des chiens de grande taille pour le dépistage de la dysplasie ; un score dysplasique bas indique des hanches en bonne santé

  • Certaines races comme les colleys, les labradors et les setters irlandais doivent subir des examens oculaires spécifiques

  • Certaines races doivent faire l'objet d'analyses sanguines pour le dépistage de certaines affections, comme par exemple la maladie de Willebrand chez les dobermans

Quelques critères de choix : Si vous avez des enfants en bas âge, choisissez une race sociable et d'humeur égale, et si vous êtes un adepte des activités de plein air, optez plutôt pour un chien qui partagera vos goûts ; si au contraire, vous aimez la tranquillité ou si vous avez un petit jardin, envisagez un chien de plus petite taille qui sera heureux de se détendre avec vous à l'intérieur de votre habitation. Il est important de garder à l'esprit la taille qu'aura votre chien à l'âge adulte. Pour l'instant, vous avez assez de place pour vous et pour lui, mais qu'en sera-t-il plus tard ? Certains chiens exigent plus d'attention que d'autres. Si vous avez un chien à poils longs, il faudra le brosser et le toiletter tous les jours ; un chien turbulent comme le dalmatien aura quant à lui besoin de beaucoup d'exercice.

 

 

[ ↑ skip to content ↑ ]