[ ↓ skip to navigation ↓ ]

Les trois premiers mois

Les trois premiers mois de votre chiot trois premiers mois d’un chiot, croissance chiot, développement chiot

Quelle que soit leur race, les chiots se développent de la même manière ; ils passent de l'enfance à la maturité en franchissant les mêmes étapes. Il est bien sûr intéressant de connaître ces différentes étapes, mais il importe surtout de savoir de quoi votre chiot est capable à un moment donné de sa vie .

Même si tous les chiots suivent le même schéma de développement, le processus ne se déroule pas toujours à la même vitesse, et cela dépend largement de la race. De façon générale, les races de petite taille se développent plus vite et atteignent leur maturité avant un an ; les chiens plus grands peuvent avoir besoin d'un temps allant jusqu'à dix-huit mois pour atteindre leur développement complet.

 

De la naissance à deux semaines

Au cours de ses tout premiers jours, comme un nouveau-né, votre chiot se contentera surtout de dormir et de téter. Il sera cependant capable de ramper et s'il a froid, il recherchera la chaleur de ses frères et sœurs ou de sa mère. Entre dix et quatorze jours, ses yeux s'ouvriront, mais sa vue restera faible pendant les premières semaines.

Troisième semaine

Les dents de lait de votre chiot vont commencer à percer, et il va apprendre à marcher et à boire. Vers la fin de la troisième semaine, son odorat va peu à peu se développer. L'éleveur devrait alors le soumettre à un stress modéré, mais rien cependant qui puisse vous inquiéter. Le simple fait de le soulever et de le maintenir dans différentes positions constitue ce que l'on appelle un stress modéré. Cela permettra de l'habituer à être manipulé par un être humain et l'aidera à bien s'en sortir dans la vie.

De trois à douze semaines : la socialisation

C'est un moment critique pour votre chiot ; si vous voulez qu'il devienne un chien heureux, équilibré et en bonne santé, il doit apprendre à connaître les êtres humains, les autres chiens, ainsi que son cadre de vie.

Première étape - De trois à cinq semaines : votre chiot va commencer à réagir à des sons puissants, ce qui est très utile pour la mère, car en grognant, elle peut l'empêcher de continuer à se nourrir à volonté. Jusqu'à quatre semaines, son ouïe, sa vue et son odorat fonctionneront de façon plus efficace. Il va aboyer, remuer la queue et jouer à mordiller ses frères et sœurs. Il va également commencer à avaler de la nourriture solide et quitter son couchage pour aller faire ses besoins. À partir de quatre ou cinq semaines, il va jouer à des jeux de poursuite et à secouer la tête ; il montrera aussi les dents, grognera et portera des objets dans sa gueule.

Deuxième étape - De cinq à huit semaines : la face de votre chiot va devenir plus expressive, ses yeux et ses oreilles mieux coordonnés. Il participera à des jeux avec ses frères et sœurs et vers la septième semaine, il sera prêt à rejoindre son nouveau foyer. À la fin de la huitième semaine, il deviendra curieux, regardera partout, examinera tout, ce qui ne l'empêchera pas en même temps de montrer des signes de prudence.

Au cours de la semaine précédant son arrivée chez vous, votre chiot doit être enlevé à sa famille d'origine et entrer en contact avec autant d'êtres humains que possible, enfants comme adultes. Il doit aussi être l'objet d'une attention particulière au moins cinq minutes par jour.

Entre la sixième et la huitième semaine, votre chiot va s'adapter à vous et à votre famille ; il fera l'expérience des odeurs, des visions et des sons de son nouveau foyer. Son apprentissage de la propreté devra débuter dès qu'il aura franchi votre seuil.

Troisième étape - De huit à douze semaines : votre nouveau chiot va passer par un stade qui se caractérise par un fort désir de plaire, à un moment où il établit sa position dans sa nouvelle famille. Vous allez commencer à lui apprendre à jouer à des jeux "humains" et à l'aider à moins mordiller par jeu.

 


[ ↑ skip to content ↑ ]