[ ↓ skip to navigation ↓ ]

Apprendre la socialisation à votre chiot

Apprendre la socialisation à votre chiot et lui donner le meilleur départ dans la viesocialiser un chiot, socialisation d’un chiot, apprendre la socialisation à votre chiot

La socialisation. Au premier abord, on pourrait croire que c'est un bien grand mot mais en réalité il est bien plus important qu'on ne le pense. En effet, il est essentiel de faire en sorte que votre chiot grandisse harmonieusement et devienne un chien adulte sociable, capable de profiter de la vie au maximum.

Vous avez adopté un chiot, et il est de votre responsabilité de l'éduquer afin qu'il devienne un chien équilibré, heureux avec les êtres humains ou avec d'autres animaux de compagnie.

Il n'est jamais trop tôt pour apprendre la socialisation à votre chiot

On n'insistera jamais assez sur les avantages d'une socialisation précoce. Il s'agit d'une tâche facile et qui peut être très agréable, aussi bien pour vous que pour votre chiot. Il vous suffit de l'emmener avec vous, dès que possible et aussi souvent que possible. Les premières vaccinations peuvent désormais être administrées au bout de six semaines, et vous pourrez donc très vite l'emmener hors de la maison. Attention cependant, n'essayez pas d'en faire trop, et trop vite. Votre chiot doit commencer par accumuler progressivement les expériences !

Votre chiot et les êtres humains

C'est une évidence : tous les gens sont différents, par l'âge, par la silhouette, par la taille… et il est bon que votre chiot rencontre toutes sortes d'individus. Aidez-le à s'habituer aux étrangers, mais ne laissez pas ceux-ci submerger votre animal sous un flot de caresses et de démonstrations d'affection.

Il est également essentiel que votre chiot s'habitue aux enfants. Même s'il n'y pas d'enfants chez vous, donnez-lui l'occasion d'en rencontrer à l'extérieur. Une idée qui a fait ses preuves consiste à l'emmener près d'une école. Les enfants ne se feront pas prier pour s'extasier devant votre adorable nouveau compagnon. Cependant, n'oubliez pas que les chiots se fatiguent vite, et assurez-vous que ces moments de rencontre restent courts, et laissez à votre chiot le temps de se reposer.

Laissez votre chiot aller à la rencontre d'autres chiens

Mettre en relation votre chiot avec d'autres chiens, et bien sûr, d'autres chiots, représente un élément crucial de sa socialisation. Il faut cependant veiller à ce qu'il rencontre des animaux eux-mêmes socialisés ; une mauvaise expérience peut affecter un jeune chien pour le restant de sa vie.

Les rencontres avec des chiens adultes lui enseigneront le respect dû à ses aînés, même au prix d'une rebuffade de la part d'un chien plus âgé s'il se montre un peu trop excité.

Prenez garde à ce que votre chiot ne se retrouve submergé sous les assauts d'un chien trop imposant et trop joueur. Il n'est évidemment pas souhaitable qu'il soit effrayé, aussi veillez à rester à proximité, prêt à vous accroupir à son niveau pour lui assurer un lieu de repli si le besoin s'en faisait sentir.

Votre chiot peut d'ailleurs sans inconvénient faire la connaissance d'autres amis à quatre pattes, comme les chats, les chevaux, et aussi, pourquoi pas, des animaux de ferme. Ce type de rencontre aidera votre chiot à devenir un adulte sociable et sûr de lui.

Votre chiot à la découverte de nouveaux lieux

Dans le cadre du processus de socialisation, vous pouvez habituer votre chiot à toute une variété d'environnements et de sons. Un chiot à l'aise en compagnie d'humains s'y fera très naturellement. Accoutumez-le à la ville, à la campagne, à la circulation et aux voyages en voiture, ce sera une expérience agréable et profitable pour lui comme pour vous ; toutefois, ne cédez pas à la tentation de vouloir tout faire en même temps.

Si vous souhaitez des renseignements plus complets sur la socialisation, votre vétérinaire vous recommandera volontiers des lectures appropriées. Vous pouvez également envisager d'inscrire votre compagnon à des cours de socialisation pour chiots, organisés par de nombreux vétérinaires. Vous pourrez l'y emmener lorsqu'il aura entre 12 et 18 semaines.


[ ↑ skip to content ↑ ]