Goûts et types d’aliments pour chien: Le chien apprécie-t-il son alimentation?

Publié par
minutes de lecture

Sur le site lechienetmoi.fr, il est expliqué que le chien sent certaines saveurs, mais de manière plus légère que nous. Il détecterait d’ailleurs particulièrement bien la saveur sucrée, ce qui explique pourquoi il a plutôt tendance à réclamer un morceau de chocolat, un bonbon et autres douceurs. Cette capacité à détecter plus facilement le sucre viendrait de ses ancêtres. Ces derniers auraient développé cette faculté pour apprécier les aliments sucrés et donc plus énergétiques, par exemple les fruits. Mais alors, pourquoi le chien semble si attiré par ce que l’on mange s’il finit de toute façon par l’avaler sans grand intérêt gustatif ? Eh bien, tout simplement parce que ce n’est pas le goût qui rend un mets intéressant pour le chien, mais son odeur. Le chien semble capable de discerner des goûts spécifiques dans l’eau, ce qui explique peut-être pourquoi il ne semble pas se lasser de ce liquide que l’homme décrit parfois comme « sans saveur ».

Mais le chien ressent-il les mêmes goûts que l’homme ? Comme le chien est connu pour manger des objets non alimentaires et pour fouiller dans les ordures rances et autres choses inavouables, il semblerait que ce ne soit pas le cas. Mais cela pourrait être dû au fait que si les papilles gustatives du chien peuvent détecter les mêmes types de goût que les nôtres, elles sont nettement moins nombreuses sur sa langue. Toujours selon le site lechienetmoi.fr, il est expliqué que l’homme possède 10 000 bourgeons gustatifs contre 1 700 pour le chien ! Ses papilles gustatives sont donc bien moins nombreuses que les nôtres. En toute logique et contre toute attente, le goût n’est donc pas un sens très développé chez le chien. Mais comment savoir si un chien trouve que les aliments pour chien ont un bon goût ? Vous aimeriez savoir ce que votre chien préfère manger, qu’il s’agisse de poulet ou de bœuf, de nourriture chaude ou froide, humide ou sèche ? Examinons quelques types d’aliments et des facteurs que le palais du chien peut préférer.

Facteurs influant sur le goût de l’alimentation du chien

  • Goûts : selon une étude, le poulet est le goût le plus populaire des aliments pour chien dans le monde. Bien sûr, ce n’est peut-être pas parce que c’est la préférence des chiens, mais plutôt parce que le poulet est largement disponible comme source de protéines pour les aliments pour chien. Avant d’acheter un gros sac de croquettes, il peut être judicieux de demander des échantillons au vétérinaire ou au magasin d’aliments pour animaux. Pour les boîtes et les sachets, vous pouvez vous procurer quelques portions individuelles pour vous assurer que votre chien apprécie leur goût avant de vous lancer.
  • Texture/Formulation : en ce qui concerne la texture, les chiens préfèrent les aliments tendres et faciles à mâcher, bien que la plupart des chiens ne se refusent pas à une seule texture. Si certains maîtres déclarent avoir le chien le plus difficile, il est probable que ce soit parce qu’il a subversivement entraîné son maître à lui offrir les mets les plus savoureux (et pas toujours les plus sains) plutôt qu’une véritable aversion pour la nourriture. Le fait de mélanger de l’alimentation humide à de l’alimentation sèche est une combinaison gagnante pour certains chiens difficiles.
  • Température : sur son site, lesechos.fr explique que le goût ne peut pas exister à l’état isolé. En effet, il a été mis en évidence que c’est toute une chaîne sensorielle qui participe à la détermination du goût. Dans le système nerveux central, une même cellule peut répondre au stimulus gustatif mais aussi tactile, thermique ou olfactif. Toutes ces informations simultanées sont inconsciemment confondues en une seule image sensorielle globale. C’est cette superposition qui fournit les nuances gustatives : le lait chaud qui n’a pas le même goût que le lait froid ; une tarte tiède paraît plus sucrée que la même tarte froide. Cela explique la préférence générale des gens pour les aliments réchauffés (bien que la pizza froide au petit-déjeuner reste une exception !). Bien que cette étude porte sur l’homme, la logique devrait être la même pour le chien, qui préfère lui aussi souvent manger des aliments légèrement chauds. Il ne faut pas oublier que les molécules odorantes sont libérées par les aliments à des températures plus élevées, ce qui augmente encore leur attrait. Selon le site jardinage.lemonde.fr, le système olfactif du chien est constitué de plusieurs éléments qui lui permettent de percevoir les odeurs 1 000 à 100 000 fois mieux que les hommes. En effet, le chien possède près de 220 millions de récepteurs olfactifs, contre seulement 5 millions pour l’être humain.
  • Compléments et garnitures : bien que les compléments liquides, les sauces ou les garnitures en poudre aient leur place dans les rayons des magasins, les vétérinaires n’approuvent pas ces produits en raison du manque de surveillance et de réglementation. Dans certains cas, par exemple lorsqu’un chien est atteint d’une maladie chronique, comme une insuffisance rénale, l’ajout d’une sauce savoureuse peut être le seul moyen de le faire manger. Il est important de noter que les excès de nutriments peuvent être aussi néfastes que les carences, donc si vous sentez qu’il devient essentiel d’utiliser des additifs pour que votre chien mange, il est temps de demander l’avis d’un vétérinaire pour s’assurer qu’il n’y a pas d’autres troubles médicaux.

Autres questions à poser au vétérinaire sur l’alimentation de votre chien

Il existe plusieurs questions à poser au vétérinaire pour vous aider à choisir l’alimentation la plus saine et la plus savoureuse pour votre chien. Si la plupart des maîtres posent ces questions à l’arrivée du chiot, il est important de poursuivre cette conversation au fil des années, que le chien soit en pleine forme ou malade. Voici certaines de ces questions :

  • Mon chien aime-t-il le goût de son alimentation ?
  • Avez-vous des recommandations alimentaires spécifiques en fonction du mode de vie de mon chien ou de ses risques de santé futurs ?
  • Les résultats de laboratoire ou d’un examen clinique (surpoids ou insuffisance pondérale, par exemple) indiquent-ils qu’un changement de régime alimentaire s’impose ?
  • Mon chien a-t-il des problèmes de peau ? Des problèmes dentaires ? Des problèmes gastro-intestinaux ou urinaires ?
  • Mon chien présente-t-il des allergies alimentaires ?

Mon chien aime-t-il vraiment le goût de son alimentation ?

Il est inutile de s’inquiéter des goûts ou de la texture (humide ou sec) des aliments pour chien. En général, le chien aime le goût de son alimentation. N’oubliez pas de consulter un vétérinaire pour obtenir des conseils sur le choix de la meilleure alimentation car le goût n’est pas le seul moyen de conquérir le cœur de votre chien. Des repas de qualité et équilibrés sont essentiels pour que votre chien vive longtemps et en bonne santé, mais le temps passé ensemble et les souvenirs partagés sont les véritables clés du bonheur de votre compagnon à quatre pattes.

Biographie de l’auteure

Dr Laci Schaible

Dr Laci Schaible

Le Dr Laci Schaible est vétérinaire spécialisé dans les petits animaux et entrepreneur. Elle est l’auteure de milliers de publications et est conseillère pour plusieurs start-ups dans le domaine vétérinaire.

Articles associés

Produits associés