Traiter un chien présentant des parasites ou des démangeaisons

Publié par
minutes de lecture

Trouvez une nourriture adaptée aux besoins de votre animal

Trouvez une nourriture adaptée aux besoins de votre animal

Trouvez une nourriture adaptée aux besoins de votre animal

En tant que propriétaire de chien, c'est très frustrant de constater que votre compagnon à quatre pattes a des puces. Les puces, qui sont l’une des causes les plus fréquentes d’affections cutanées et de démangeaisons chez le chien, peuvent provoquer des piqûres douloureuses, des réactions allergiques et, dans certains cas, transmettre des maladies. Certaines personnes s’inquiètent également, car elles pensent que la présence de puces signifie que leur maison ou leur chien est sale. Rassurez-vous, ce n’est pas le cas. Les puces sont très courantes et chaque chien en attrape de temps en temps, simplement en allant se promener ou en sortant dans le jardin. Une infestation est certes embêtante, mais elle est gérable. Avec un peu d’effort, il est possible de traiter et de prévenir les puces. Lisez cet article pour savoir comment faire.

Les puces, c’est quoi ?

Pour lutter contre les puces, il faut tout d’abord les comprendre. Les puces sont de petits insectes qui ne volent pas et qui se nourrissent de sang. Elles peuvent être visibles à l’œil nu, mais si le chien a un pelage foncé, il sera peut-être plus facile de les voir sur sa peau. Sinon, il faut les chercher.

Fait amusant : chez le chien, la grande majorité des infestations de puces sont dues à une espèce de puce du chat qui a sauté sur le chien pour goûter quelque chose de différent. Elles peuvent survivre sur le chien et d’autres animaux, mais le chat reste leur principale source d’alimentation et de transport.

Cycle de vie d’une puce

Une puce passe par quatre stades au cours de sa vie : œuf, larve, nymphe et adulte. Les femelles adultes pondent des œufs par groupe de 20 environ. Les œufs sont très petits, de forme ovale et de couleur grise ou blanche.

Les œufs sont pondus sur l’hôte, mais tombent rapidement sur le sol. Ils peuvent tomber du chien lorsqu’il se secoue, se gratte ou se promène simplement dans la maison. Ils peuvent alors se cacher dans les tapis, les tissus d’ameublement et même dans les fissures ou les interstices des sols. 

N’oubliez pas qu’une fois tombés, les œufs de puces peuvent survivre pendant des semaines, voire des mois, sans hôte, en attendant les bonnes conditions pour éclore. Pendant cette période, ils peuvent être transportés dans la maison par les pantoufles, les pattes d’animaux et d’autres choses. C’est pourquoi le printemps qui suit une infestation est souvent une période de pointe pour l’activité des puces dans la maison, car l’augmentation de la température favorise le développement et l’éclosion des œufs survivants. Avec le chauffage central, les puces peuvent également être présentes tout au long de l’année.

Une fois les œufs éclos, les larves émergent et se nourrissent principalement de débris tels que des excréments, des insectes morts ou des matières végétales. Au bout d’une semaine ou deux, les larves tissent des cocons et se transforment en chrysalides pendant une à deux semaines. Les puces adultes sortent alors et doivent immédiatement trouver un hôte pour se nourrir de sang.

Les puces ont tendance à se spécialiser dans un type d’hôte particulier. Celles présentes sur le chien ne vont normalement pas sur l’humain, mais il existe toujours des exceptions.

Prévention

Il est préférable de prévenir une infestation de puces dès le départ, plutôt que d’essayer de l’éliminer par la suite. Aujourd’hui, il existe de nombreux traitements préventifs, notamment des traitements locaux à appliquer à divers intervalles tout au long de l’année, en fonction du produit.

Repérer les signes d’une infestation de puces

Sur le chien, les signes les plus courants de la présence de puces sont des démangeaisons et des grattements, en particulier autour du cou et à la base de la queue. Une perte de poils et des croûtes peuvent également être présentes. 

Les puces ne passent pas beaucoup de temps sur l’animal et peuvent donc être difficiles à repérer, à moins qu’elles ne soient très nombreuses. Toutefois, pour chaque puce que vous voyez sur votre chien, il y en a 100 dans la maison ! Un bon moyen de détecter les puces est de rechercher leurs crottes. Peignez votre chien sur un morceau d’essuie-tout blanc et humidifiez ce qui tombe. Si la couleur reste celle de la saleté, il s’agit de saleté. Si la couleur devient rouge, il s’agit de crottes de puce pleines de sang !

Traitement contre les puces

Le vétérinaire peut vous recommander un certain nombre de traitements pour vous aider à éliminer rapidement les puces et leurs œufs. Ces traitements agissent généralement en tuant les puces adultes ou en affaiblissant les larves.

Comme le traitement n’affecte généralement les puces qu’à un seul stade de leur vie, il est important de compléter tout traitement par un nettoyage minutieux des panières du chien et de tous les meubles ou couvertures sur lesquels il aime se coucher. 

Méfiez-vous des traitements antipuces qui ne sont pas fournis ou recommandés par votre vétérinaire, car il peut être plus difficile de s’assurer de leur efficacité et de leur sécurité d’emploi. Comme toujours, il est conseillé de consulter le vétérinaire avant d’entreprendre un quelconque traitement sur votre chien. Traitez votre chien exclusivement avec un traitement antipuces destiné au chien, et ne traitez pas les chats, les lapins ou autres espèces d’animaux avec le traitement antipuces de votre chien. L’utilisation d’un traitement antipuces destiné à une autre espèce peut être mortelle.

Vous devez également traiter la maison. Demandez à votre vétérinaire de vous recommander un traitement, car il est important de s’assurer que le produit est sans danger pour les autres animaux et les personnes vivant dans le foyer. Un passage minutieux de l’aspirateur, avec une attention particulière au niveau des coins et recoins, ainsi que des meubles rembourrés, contribuera grandement à éliminer les œufs, les larves et les cocons. Lorsque vous traitez la maison, les vibrations de l’aspirateur stimulent l’éclosion des œufs et le traitement se révèle plus efficace.

Revu par : Dr Hein Meyer, DVM, PhD, Dipl-ECVIM-CA et Dr Emma Milne, BVSc, FRCVS

Articles associés

  • Avoir un chiot en bonne santé

    Grâce à vous, votre chiot peut rester en bonne santé et plein de vitalité.
  • Le toilettage du chiot

    Dogs running Tous les chiots doivent être toilettés quotidiennement, et ce, pas seulement pour améliorer l’état de leur peau et de leur pelage.
  • Emmener son chien chez le vétérinaire

    Que ce soit pour une visite de contrôle, pour une vaccination ou à cause d'une maladie ou d'une blessure, il vous faudra tôt ou tard emmener votre chien chez le vétérinaire.
  • L'interaction entre chiens  

    La familiarité et l'expérience sont la clef des relations, ou socialisation, de votre chien avec d'autres chiens de son espèce.

Produits associés